Hotel Robot?

Lors du dernier cours de Théories et communication de la masse, nous avons parler de surveillance constante et de la peur d’être en effet toujours surveiller à force d’avoir des caméras dans tout ce que nous possédons. La Xbox one par exemple qui a une caméra connecté en tout temps et qui a une vue sur tout le salon. Elle est connecté en tout temps pour pouvoir ouvrir et fermé la xbox ou utilisé les commandes vocales mais après tout à quel point serait-il difficile pour Microsoft de surveiller à l’aide de cette caméra? Sommes-nous de retour à l’époque où l’on s’habillait chic pour regarder la TV?

Sommes-nous rendu à une vraie surveillance constante? Je crois que oui, puisque nous amenons de plus en plus la technologie dans nos vies et je ne parle pas de cellulaires ou d’ordinateur possédant une Webcam. Prenez, par exemple, l’hotel Henn-na Hotel au Japon, il s’agit d’un hotel qui dans le futur ne sera contrôlé que part des robots et plutôt que d’avoir une carte pour entrée dans sa chambre il y aura des systèmes de reconnaissance faciale. Je ne sais pas pour vous, mais moi sa me terrifie, le service de nettoyage, la réception seront des robots et même qu’un robot pourrait venir vous portez vos bagages à votre chambre. Je crois que nous allons de plus en plus vers cette surveillance automatisé comme on peut voir dans l’épisode de Black Mirror où notre vie est entouré d’écran en tout temps, que les commandes que l’on faisait avec une manette sont devenus des commandes gestuel et où l’écran arrive à savoir si le personnage regarde la publicité ou non. Pour moi c’est une dystopie qui se réalise petit à petit et toujours plus à chaque jours.

http://www.seejapan.co.uk/jnto_consumer/media/press-releases/press-release-detail/15-01-30/hotel-staffed-by-robots-opening-in-japan

P.A.

Je crois que l’on va trop loin.

Lors du dernier cours de Théories générales de la communication de masse nous avons parlé des téléréalités et plus précisément  nous avons discuté d’une TV réalité qui envoyait des couples sur une île remplis de tentations pour renforcer ou détruire leur couple. Cette idée me troublait déjà assez mais laissez moi vous présenter une TV réalité qui va bientôt sortir peut-être à la télévision peut-être plus sur internet à cause du sujet plutôt discutable.

Après X Factor qui cherche des talents en tout genre, voici (avec un jeu de mot de qualité) Sex Factor, créé par Buddy Ruben, un homme qui n’a aucune expérience en télévision ou même en pornographie..  Une TV réalité où 8 gars et 8 filles tentent de devenir la nouvelle star de la porno. Oui. Les gagnants (1 fille et 1 gars) se partageront le prix d’un million de dollars ainsi qu’un contract de 3 ans pour faire de la porno. Lors de cette télé-réalité les participants devront faire des défis tous reliés au monde de la porno, une partie même du casting était de coucher avec des inconnues. Cette émission montrera des gens coucher ensemble et se faire ridiculiser par une série de juges (tous des vedettes du porno).

C’est à ce moment que je ne sais pas si l’on devrait félicité cet homme qui a compris comment faire beaucoup d’argent très vite, puisqu’on sait très bien que cette série sera écouter par beaucoup puisqu’elle mélange deux obsessions très populaires surtout aux État-Unis, soient: la TV réalité et la Porn, ou que l’on devrait pleurer à voir où notre société est rendu. De plus, ce que l’on aime dans une TV réalité se sont ses participants que l’on trouve drôle avec leur personnalité ou alors on aime rire à leur dépend, je n’imagine pas à quel point une série comme celle-ci pourra détruire l’image de ses participants. Sommes-nous rendu à ce point? Pour moi, je comprend que d’un côté marketing et pour une business c’est une excellente façon de faire de l’argent mais on va briser la limite de ce qui est présentable au public. Je crois que ce qui m’inquiète le plus est la diffusion à la télévision parce qu’après cette série où devrait-on aller pour pousser encore plus loin? Bien sûr, des documentaires sur la pornographie ont déjà été diffusé à la télévision mais on parle d’une série où tous les défis seront de faire une scène pornographique, ce ne sera plus pour comprendre mais bien juste pour montrer.  Si l’on permet de présenter une série complètement basée sur la pornographie (dans une chaîne comme HBO par exemple) , je ne sais pas où s’arrêtera la limite de ce qui est présentable.

http://abcnews.go.com/Entertainment/inside-reality-show-aspiring-porn-stars-compete-stardom/story?id=28752666

P.A.

8 Mars 2015.

Après avoir vue le dernier article de La Chambre de Belzébuth qui portait sur la journée de la femme et l’égalité entre l’homme et la femme, j’ai voulu partager mon opinion à ce sujet.

D’abord, je n’ai rien contre la recherche de l’égalité entre l’homme et la femme et je comprend que ce combat n’est pas encore gagné. Par contre, je crois que dans notre société où la femme a des droits, où elle peut s’exprimer et être indépendante, que cette journée soit soulignée de manière spéciale ou pas n’est pas plus grave car il ne s’agit plus du combat que la femme avait lorsqu’elle n’avait pas le droit de vote et où l’écart entre les hommes et les femmes étaient plus qu’évident.

Aussi, le combat du stéréotype de la femme dans la publicité, dans le monde de consommation, est un combat existant aussi chez l’homme. En effet, les hommes aussi sont stéréotypés comme on pouvait le voir dans l’entrevue fait par Fox sur l’effet Frozen et ce qu’on s’attend de voir de nos garçons et qu’est-ce que signifie être un homme.

Ensuite, j’aimerais souligner que cette année, plus précisément, le 5 mars dernier, il y a une marche d’une vingtaine d’hommes afghans dans les rues de la capitale d’Afghanistan, Kabul. Ces hommes portaient tous une burqa pour soutenir les femmes qui les portent et pour soutenir le combat contre la violence faite aux femmes. Bien sûr, seulement une vingtaine d’hommes sur une population de 30.55 millions n’est pas grand chose à nos yeux. Mais pour un pays où les droits de la femme ne sont pratiquement pas existant, il s’agit d’un tout autre combat. C’est pourquoi ce petit geste mérite plus de reconnaissance que ce qu’il a eu.

Finalement, j’aimerais juste dire qu’on ne devrait pas à avoir besoin d’une date pour donner plus d’importance à la femme ou à l’homme, on devrait le faire en tout temps. Et puis, qui souligne vraiment le 19 novembre après tout.

http://www.abc.net.au/news/2015-03-06/afghan-men-don-burqas-take-to-the-streets-for-women-rights/6284732

P.A.